Qu’est-ce qu’un contrat de location de vacances ?

contrat de location

Publié le : 10 mai 20163 mins de lecture

La plupart du temps, nous sommes pressés de réserver une location vacances sans même prendre la peine de demander s’il existe ou non un contrat de location. C’est la signature de ce document qui valide votre engagement. Découvrez ce qu’il faut savoir sur ce document dans les lignes qui suivent.

Définition d’un contrat de location de vacances

Un contrat de location de vacances est tout simplement un document écrit qui va officialiser la location du bien immobilier durant une certaine durée fixée entre les deux parties signataires. Mais, comme il s’agit d’une location de vacances, ce sera donc une location de courte durée qui n’excèdera pas les 90 jours. Tout ce qui est mentionné dans le contrat prend effet sur la location dès lors que les deux parties auront signé le document. Le locataire reçoit le document en double exemplaire et doit les conserver pour éviter toutes formes de litiges avec le propriétaire par la suite.

Contenu d’un contrat de location de vacances

Le document écrit devra contenir des informations précises, comme le nom du propriétaire, l’adresse du logement, le nom du locataire et la date de prise d’effet de la location. Puis, il devra aussi mentionner les différentes options en cas de litiges: les engagements du locataire et du propriétaire dans les différents cas de figures. Même s’il s’agit d’une location saisonnière ou de courte durée, le propriétaire devra annexer au contrat de location saisonnière, les diagnostics relatifs à l’état du bien immobilier parce qu’il est tenu par la loi d’offrir un logement en bon état et confortable aux futurs locataires.

Comment utiliser le contrat de location de vacances ?

L’utilisation est toute simple, comme ce qui a été mentionné précédemment. Le loueur devra rédiger le contenu du contrat et le faire parvenir au futur locataire pour que celui-ci puisse parapher toutes les pages du document. Le futur locataire devra être d’accord avec tout ce qui est mentionné dans le document avant de le signer définitivement. S’il existe une clause qui ne lui convient pas, il est en droit d’en discuter avec le loueur pour trouver un terrain d’entente. Après que tout le contenu soit validé par les deux parties, le loueur envoie 2 exemplaires au locataire pour que celui-ci le signe. Le document est valable aux yeux de la loi dès cette signature. Tout ce qui est contenu dans le document devra être respecté et en cas de litige entre les deux parties, les écrits serviront de référence.

Plan du site